Amas ouverts

 

 

 

M 11 (25/10/2008)

L'amas ouvert a été photographié au foyer du Skywatcher avec la caméra DSI. Le champ couvert est équivalent à celui de l'image faite précédemment avec une webcam et un réducteur de focale. 24 poses de 60 secondes ont été additionnées. Cet amas est situé dans la constellation de l'Ecu de Sobieski. Lorsque je l'observais avec mon 115/900, l'amas apparaissait comme une tâche nébuleuse avec quelques étoiles. Pris au foyer du Skywatcher, les étoiles de l'amas sont séparées, l'aspect nébuleux disparaît.

M 45 (18/11/2006)

Pour obtenir cette image, j'ai utilisé un objectif de 50 mm de focale ouvert à f/d = 1,4. L'objectif a été monté en parallèle du télescope. Ce soir là, pas question de faire autre chose à cause des rafales de vent. Pour avoir des images d'étoiles correctes, j'ai ajouté un filtre qui coupe les UV et surtout les IR. A cause de la brume, j'ai dû aussi mettre un filtre anti-pollution lumineuse. Sans filtre, les images brutes étaient blanche dans les mêmes conditions d'exposition. 11 expositions de 2 minutes obtenues avec la SPC 900NC ont été additionnées. C'est ma première vraie image obtenue avec cette webcam.

M 46 (10/03/2007)

Pour obtenir cette image, j'ai utilisé la webcam SPC900NC derrière le réducteur de focale sur le Skywatcher. La soirée a failli être compromise par le vent, j'ai utilisé ma voiture comme paravent. 25 images de 30 secondes ont été effectuées. Les images ont été pré-traitées par enlèvement des points chauds. Enfin, la dimension des images a été multipliée par 4 avant addition. Le résultat additionné a été divisé par 4 pour revenir à la taille initiale. Enfin, j'ai appliqué une racine carrée pour faire ressortir les zone faiblement lumineuses.

M 46 (21/03/2009)

Pour obtenir cette image, j'ai utilisé la caméra DSI III, le réducteur de focale et le télescope Skywatcher. Le temps d'exposition est de 30 secondes. Je n'ai pu exploiter que 7 images sur 20 à cause du vent qui produisait un bougé effroyable. On constate en bord d'image que les étoiles sont déformées. Le champ couvert est probablement trop grand par rapport à la qualité optique du télescope.

M 46 M47 (05/11/2006)

Deux amas ouverts d'un coup. Il s'agit de 2 séries de 16 images de 30 secondes d'exposition prises avec un n objectif de 50 mm f/d 1,4. Après avoir soustrait le dark, les images ont été additionnées. Les images de M46 et M47 ont ensuite été assemblées. Le champ couvert est de l'ordre de 4° x 4°. J'ai utilisé un filtre pour enlever les IR et les UV. Devant l'objectif, j'ai positionné un filtre contre la pollution lumineuse. Malgré les filtres, le fond des images brutes était d'un bleu intense qui provient de la pleine lune éclairant la brume.

M 50 (05/11/2006)

Un amas ouvert dans le même coin que les précédents, près de Sirius. Il s'agit d'une série de 16 images de 30 secondes d'exposition prises avec un objectif de 50 mm f/d 1,4. Les conditions de prises de vue et de traitement sont les mêmes que pour M46 et M47.

M52 (08/09/2007)

Il est aussi possible de photographier des amas ouverts pas trop étendus au foyer du Skywatcher. L'image initiale couvrait un champ plus petit que j'ai élargi en utilisant le réducteur de focale. L'image résulte de l'addition de 26 pauses de 30 secondes prises avec la SPC900NC. On doit pouvoir faire bien mieux tant les conditions étaient épouvantables, vent et passages de nuages.

M103

Autre exemple d'amas ouvert dans Cassiopée tout comme M52.

NGC869 NGC884

Le programme DESIRE utilise le port parallèle du portable, ce qui est gênant pour piloter  autre chose. J'ai développé un pilotage par micro contrôleur PIC 16F84. Le PC configure les temporisations du PIC pour ajuster la vitesse du moteur.

NGC869 (31/07/2005)

L'image a été obtenue à partir de 12 expositions de 10 secondes au foyer du Skywatcher derrière le réducteur de focale.

NGC884 (31/07/2005)

L'image a été obtenue à partir de 12 expositions de 10 secondes au foyer du Skywatcher derrière le réducteur de focale. Je n'ai pas pu créer une image combinant NGC 869 et NGC 884 car les 2 composantes sont trop éloignées à ce grossissement. Il aurait fallu prendre des images intermédiaires.

NGC869 (31/07/2005)

L'image a été obtenue à partir de 19 expositions de 20 secondes en utilisant le réducteur de focale entre la SPC900NC et le Skywatcher. Au dessus, j'avais utilisé un réducteur bricolé, tandis qu'ici, il s'agit d'une réducteur du commerce. Ce réducteur doit être placé dans le bon sens. Ca ne change rien au rapport de réduction mais ça peut créer des réflexions parasites qui font un halo autour des étoiles les plus brillantes.