Galaxies

 

 

 

M 31 (02/02/2008)

M 31 est une galaxie spirale située dans la constellation d'Andromède. L'image de M 31 résulte de la combinaison de 16 images de 60sec. La SPC 900 NC modifiée a été placée derrière un réducteur de focale, au foyer de la lunette ORION (80/400). J'ai surexposé le coeur de la galaxie pour pouvoir sortir bandes de poussière. On aperçoit sur la gauche une des galaxies satellite de M31.

M 31 (03/08/2016)

Cette image de M 31 résulte de la combinaison de 16 images de 30sec. La caméra starlight a été placée au foyer du télescope Skywatcher. L'utilisation d'un logarithme permet d'éviter la large surexposition du coeur tout en faisant ressortir les bandes d'absorption.

M 33 (03/08/2016)

En fin de nuit, peu avant le levé du soleil, une petite tentative sur M33 au foyer du 254/1200 avec la starlight xpress et roue à filtre. 16 poses de 60 sec pour la luminance et 4 poses de 60 seconde en binning 2x2 pour les 3 couleurs. C'est nettement mieux exposé que la version précédente. Maintenant, il faut arriver à couvrir la totalité de la surface de la galaxie en décalant les images pour former 4 quadrants. On peut voir un grand nombre de nébuleuse le long des bras de la galaxie.

M 51 (17/04/2010)

L'image a été obtenue à partir de pauses de 30 secondes réalisées avec la caméra DSI III au foyer du télescope Skywatcher. 44 pauses ont été additionnées pour obtenir cette image. L'amplitude des variations de position des images, due aux imperfections de la mécanique est de l'ordre de 25 à 30 secondes d'arc, ce qui limite la durée des expositions.

M 58 (02/05/2008) aux RAP

Une des galaxies de la constellation de la chevelure de Bérénice. 24 pauses de 60 secondes ont été combinées. Les images brutes ont été obtenues avec une SPC900NC équipée d'un capteur noir et blanc. Le réducteur de focale et un filtre anti-IR ont été utilisés. La somme sur les 12 intensités autour de la médiane a été calculée pour chaque pixel. Le traitement final consiste à éliminer le fond, calculer la racine carré des intensités et normer l'intensité maximale à 255.

M 63 (04/08/2007)

Une des galaxies de la constellation des chiens de chasse. 18 pauses de 90 secondes ont été additionnées. Les intensités ont été triées comme par la méthode de la moyenne et seules les 10 intensités du milieu de la distribution ont été utilisées pour la moyenne. La lune était déjà levée quand j'ai pris les photos avec la SPC 900 NC derrière le réducteur de focale au foyer du Skywatcher.

M 64 (16/04/2007)

Une des galaxies de la constellation de la chevelure de Bérénice. 19 pauses de 60 secondes ont été additionnées. Les images ont été faites avec la SPC900NC modifiée dont j'ai changé le capteur couleur par un capteur noir et blanc. J'utilise le réducteur de focale entre le Skywatcher et le capteur. Pour le traitement, j'enlève le fond de chaque image brute, ce qui élimine le coin lumineux qui persiste malgré le amp off. J'enlève ensuite les points chauds et multiplie la dimension par 4 avant addition. Le résultat est importé dans le logiciel de traitement pour finaliser l'image : diviser par 4 l'image, enlever le fond, faire la racine carrée de l'image et normer l'intensité.

M65 (10/05/2013)

Il s'agit de l'addition de 16 images de 120 secondes obtenues au foyer du télescope Skywatcher avec la caméra DSI. L'autoguidage a été utilisé pour ces prises de vue. Le pré-traitement consiste en un flat. Les images sont ensuite additionnées. La galaxie montre la présence d'une supernova. L'image a été faite aux RAP entre 2 averses. M65 se situe dans la constellation du Lion.

M 66 (10/03/2007)

M 66 est également une galaxie spirale située dans la constellation du Lion. Elle se situe dans le voisinage de M65. Cette galaxie ne fait pas partie du groupe locale et est distante de 35 millions d'années lumière. L'image a été obtenue à partir de 12 images de 60 secondes prises au foyer du Skywatcher, derrière le réducteur de focale. Le pré-traitement est le même que celui de M65. Après addition, un flou Gaussien de rayon 2,5 est encore effectué. Comme la taille des images est initialement multipliée par 4, le flou affecte peu la qualité du résultat final mais contribue bien à atténuer le bruit. Au final, la taille de l'image est divisée par 4.

M 74 (01/10/2011)

M 74 est une galaxie spirale située dans la constellation du poisson. L'image a été obtenue à partir de 50 images prises au foyer du Skywatcher. Le temps d'exposition est de 120 secondes. L'autoguidage est fait à partir d'une lunette 100/900.

M 81  (09/02/2008)

L'image de M 81 a été obtenue à partir de 22 images prises avec le Skywatcher. Un réducteur de focale a été placé entre la SPC900 NC et le foyer. Le temps d'exposition est de 90 secondes. La condensation de buée sur le miroir secondaire a commencé à se faire ressentir à partir de la treizième image. J'arrive à éliminer le coin lumineux, malgré tout il me reste un grand halo rouge, plus étendu que le coin lumineux, que j'ai du mal à éliminer.

M 81  (21/03/2009)

Encore une fois, l'utilisation de la caméra DSI permet de faire ressortir les zones faiblement lumineuses sans surexposer le centre de la galaxie. L'utilisation du réducteur permet d'élargir le champ. Toutefois, les étoiles en bord d'image sont déformées. Le temps de pause pour chaque image est de 60 secondes.

M 82 (17/04/2010)

L'image a été obtenue à partir de 42 images prises avec la caméra DSI au foyer du Skywatcher. Le temps d'exposition est de 30 secondes. L'amplitude des oscillations dues à l'erreur périodique est de seulement 15 secondes d'arc. Pour cette soirée d'astronomie, j'ai utilisé pour la première fois le GOTO via EQMOD. C'est très efficace.

M 87 (16/04/2007)

M 87 est une galaxie géante elliptique de la constellation de la vierge. L'image a été obtenue à partir de 21 images prises au foyer du Skywatcher derrière réducteur de focale avec la SPC900NC noir et blanc. Le temps d'exposition est de 30 secondes. Le traitement a consisté à enlever le fond et les points chauds des images brutes. La taille des images est multipliée par 4 avant addition. Dans le logiciel de traitement, je restaure la taille d'origine, j'enlève le fond résiduel, j'effectue la racine carrée de l'intensité et norme l'intensité maximale. Sur l'image en grand, on distingue le jet de plasma issu du coeur la galaxie. Il faudrait recommencer sans réducteur de focale.

M 94 (23/06/2006)

Encore une des galaxies de la constellation des chiens de chasse. 21 pauses de 60 secondes ont été additionnées. J'utilise la fonction d'adoucissement préservant les contours de PSP sur chaque image brutes avant de les additionnées, ce qui permet de réduire le bruit des zones les plus faibles. Par contre, l'image perd un peu en netteté, mais je trouve ça plus esthétique. Après addition, j'utilise la fonction exporter de AddMoy et j'importe dans traitement. Je commence ensuite le traitement par un logarithme pour voir les zones les moins lumineuses en limitant la surexposition des plus lumineuses.

M 94 (31/05/2014)

Retour sur cette galaxie à l'occasion des RAP. La version précédente était faite à la webcam. Ici, la starlight xpress trius sx-9 a permis d'acquérir 22 images de 120 secondes de pose. L'autoguidage a été efficace pour limiter les anomalies de suivi de la monture. Par contre, dommage que les flat que j'ai fait ne marchaient pas, on devine une poussière en bas à droite. On voit sur cette image que la galaxie s'étend très loin par rapport à son coeur lumineux.

M 95 (10/03/2007)

Encore une des galaxies de la constellation du lion. 12 pauses de 60 secondes ont été additionnées. Le traitement est analogue à celui de M65 et M66. Bien que la webcam soit modifiée pour abaisser la tension d'alimentation du capteur, le coin supérieur gauche est plus lumineux. Ca ne se voit pas sur les images brutes mais ça ressort fortement après addition. Comme je rogne le fond pour enlever le coin lumineux, je perds une partie de l'information, surtout la partie peu lumineuse du disque que l'on devine encore. Cette galaxie fait partie de la famille des barrées.

M 96 (10/03/2007)

C'est une proche voisine de M95. 16 pauses de 60 secondes ont été additionnées. Le traitement est analogue à celui de M65 et M66. Comme expliqué pour M95, l'enlèvement du coin lumineux se fait au détriment de la partie peu lumineuse du disque de la galaxie.

M 98 (16/04/2007)

C'est une galaxie de la constellation de la chevelure de Bérénice. 20 pauses de 90 secondes ont été additionnées. Le pré-traitement est a consisté à enlever le fond, les points chauds et multiplier par 4 les dimensions de l'image. Les images brutes sont ensuite additionnées. Le résultat de l'addition est importé dans le programme "traitement.exe". Les dimensions sont divisées par 4 pour retrouver la taille initiale. Le fond est ensuite enlevé. J'ai appliqué une racine carrée et normé l'intensité au maximum (255).

M 99 (16/04/2007)

C'est une galaxie de la constellation de la chevelure de Bérénice. 20 pauses de 90 secondes ont été additionnées. Le pré-traitement  et le traitement sont identiques à celui de M98. Comme pour M98, j'utilise un réducteur de focale entre la SPC900NC couleur et le Skywatcher.

M 100 (16/04/2007)

C'est aussi une galaxie de la constellation de la chevelure de Bérénice. 20 pauses de 90 secondes ont été additionnées. Le pré-traitement  et le traitement sont identiques à celui de M98. Comme pour M98 et M99, j'utilise un réducteur de focale entre la SPC900NC couleur et le Skywatcher. On devine une autre galaxie sur le droite de l'image.

M 100 (16/04/2007)

20 pauses de 90 secondes ont été additionnées. Le pré-traitement  et le traitement sont identiques à celui de M98. J'ai remplacé la webcam avec capteur couleur par celle avec capteur noir et blanc. Les conditions de prises de vue sont identiques, y compris le gain de la webcam réglé à 40. Cette photo illustre bien la plus grande sensibilité du capteur noir et blanc. L'image montre également 3 galaxies sur la droite et dans la partie inférieure droite de l'image.

M 101 (17/04/2010)

M 101 est une galaxie spirale située dans la grande ourse. L'image a été obtenue à partir de 40 images de 60 secondes prises au foyer du Skywatcher, avec la DSI III. Cette image remplace une prise de vue à la webcam avec réducteur de focale. J'ai testé pour la première fois l'autoguidage avec guidemaster. Après un peu de galère pour faire fonctionner le logiciel, j'ai pu trouver une étoile très faible pour guider. La focale de guidage est 700 mm et j'ai utilisé une webcam noir et blanc modifiée SC. Les pauses à la webcam étaient de 6 secondes. L'amplitude des mouvements tombe à 10 secondes d'arc.

M 104 (23/06/2006)

Cette galaxie est dans la constellation de la vierge. 18 pauses de 60 secondes ont été additionnées. De la première à la dernière pause, la luminosité du fond de l'image augmentait. En fait, la galaxie était en train de descendre vers l'horizon et l'intensité de l'éclairage urbain augmentait (en pleine campagne!). Sans compter qu'il faut attendre un bon bout de temps le 23 juin pour que la nuit soit noire.

M 104 (02/05/2008) aux RAP

Pour cette image, la SPC900NC, capteur noir et blanc, a été utilisée derrière le réducteur de focale, pour obtenir 24 pauses de 30 secondes. Le réducteur de focale, combiné au capteur noir et blanc permet de réduire le temps de pause. Un temps de pause plus long produirait une surexposition du coeur de la galaxie. La somme des 12 intensités médianes a été calculée pour chacun des pixels. Le traitement final utilise une racine carrée permettant de rehausser les luminosité les plus faibles.

M 109 (22/05/2009) aux RAP

Pour cette image, la DSI III, a été utilisée pour obtenir 50 poses de 42 secondes. On peut deviner 3 autres galaxies dans le champ. Un temps de pose plus long serait intéressant. Après addition, un logarithme est utilisé pour amplifier les zones de faible luminosité.

NGC 70 & Cie (19/08/2017)

Pour cette image, la caméra Starlight xpress est placé au foyer du télescope SW 254/1200 derrière une roue à filtres. 48 pauses de 2 minutes ont été faites pour la luminance et 8 pauses de 2 minutes en mode binning 2x2 pour chacune des couleurs. On dénombre probablement une vingtaine de galaxies dans le champ.

L'autoguidage est encore perfectible. Bien qu'un flat soit fait, le fond n'est pas uniforme.

NGC 891 (18/08/2014)

Pour cette image, la caméra starlight xpress trius sx-9,  a été utilisée pour obtenir 16 poses de 90 secondes. J'ai également effectué des images derrière des filtres R, V et B, mais je suis tombé en panne de courant pendant la série bleue. Seule la couche ne luminance apparaît ici. L'autoguidage avec PHD guiding, la caméra iNova et la lunette SW (100/900), a été particulièrement efficace. J'ai néanmoins pu réaliser une image en couleur LRVB.

NGC 925 (27/09/2014)

Pour cette image, la caméra starlight xpress trius sx-9,  a été utilisée pour obtenir 21 poses de 120 secondes. J'ai dû renoncer à aller jusqu'aux 32 poses et de faire le RVB à cause du vent qui s'est levé. Je n'ai pu exploiter que 14 des 21 images. A retenter dans de meilleures conditions et en augmentant le temps de pose. C'est jouable avec l'autoguidage avec PHD qui marche parfaitement.

NGC 2207 (09/02/2008)

Ces galaxies sont dans la constellation du grand chien, donc relativement basses sur l'horizon. 13 pauses de 90 secondes ont été combinées. Le réducteur de focale et la SPC 900NC ont été montés au foyer du Skywatcher. Le fond du ciel était particulièrement lumineux du fait de la faible hauteur sur l'horizon et de la pollution lumineuse. Néanmoins, la galaxie la plus lumineuse, de magnitude 11,5 a pu ressortir. Le fond de l'image est très bruitée à cause du faible nombre d'images et du au niveau du fond. A refaire avec un capteur noir et blanc et plus haut dans le ciel pour avoir un signal plus fort par rapport au fond.

NGC 2683 (09/02/2008)

Cette galaxie est dans la constellation du Lynx. 24 pauses de 90 secondes ont été combinées. Le réducteur de focale et la SPC 900NC ont été montés au foyer du Skywatcher. On devine 2 autres petites galaxies dans le champ.

NGC 3628 (02/05/2008) aux RAP

Cette galaxie est dans la constellation du Lyon. 28 pauses de 50 secondes ont été obtenues avec la SPC900NC, capteur noir et blanc. Le réducteur de focale a été utilisé au foyer du Skywatcher. La galaxie est tordue par les effets de marée induites par ses voisines, M65 et M66.

NGC 4567 et 4568 (02/05/2008) aux RAP

Ces galaxies sont proches de M58. 22 pauses de 60 secondes ont été obtenues avec la SPC900NC, capteur noir et blanc. Le réducteur de focale a été utilisé au foyer du Skywatcher. La somme des 12 intensités autour de la médiane a été calculée pour chaque pixel. Les galaxies sont en interactions l'une avec l'autre.

NGC 4725 (02/05/2008) aux RAP

Cette galaxie est aussi dans la chevelure de Bérénice. 22 pauses de 60 secondes ont été obtenues avec la SPC900NC, capteur noir et blanc. Le réducteur de focale a été utilisé au foyer du Skywatcher. La somme des 12 intensités autour de la médiane a été calculée pour chaque pixel. Les webcams permettent difficilement d'obtenir le disque sans surexposer le centre à cause de leur faible résolution en intensité (8bits).

NGC 6027 (06/07/2013)

Ces galaxies en interaction ont une magnitude de 15 à 16 et sont situées à environ 200 M al. 24 images de 2 minutes ont été combinées. Les corrections par l'autoguidage ne sont pas encore satisfaisante. Cette image fait partie des premières images que j'ai faites avec la starlight xpress trius sx-9.

NGC 6822 (08/08/2016)

Il s'agit d'une seule image brute prometteuse. Malheureusement la série de pose a été écourtée pour cause de passage derrière des arbres. La caméra Starlight était derrière la roue à filtres sur le télescope Skywatcher. Cette galaxie assez proche a une forme curieuse.

NGC 6946 (20/08/2010)

L'image a été obtenue à partir de 50 images de 120 secondes prises avec la caméra DSI III au foyer du Skywatcher. L'autoguidage au foyer de la lunette 100/900 a permis de faire des poses de 2 minutes. J'ai eu beaucoup de mal avec les flats.

NGC 7320 (14/07/2007)

L'image a été obtenue à partir de 13 images de 60 secondes prises avec le réducteur de focale entre le foyer du Skywatcher et la webcam en noir et blanc. J'ai poussé le gain à 50. J'ai dû interrompre la série de pause à cause du vent devenu trop violent. Maintenant, je sais que le quintette de Stephan est abordable, il ne reste plus qu'à recommencer dans de meilleures conditions. Ces galaxies sont distantes de 345 millions d'années lumière. Les galaxies ont une magnitude entre 13,5 et 14,8.

NGC 7331 (10/08/2013)

L'image a été obtenue à partir de 70 images de 120 secondes prises au foyer du Skywatcher avec la caméra DSI. Malgré les 70 images, du bruit est toujours visible sous forme de motifs en diagonale. Une première tentative ratée début août, à cause de la condensation sur le miroir secondaire, m'a conduit à mettre le miroir en chauffe dès le début. On voit également une petite galaxie sur la droite (NGC 7335). On devine également le noyau de 2 autres galaxies (NGC 7336 et 7337). Ca vaudra le coup de re-essayer en accroissant le temps de pause.

NGC 7479 (18/08/2007)

L'image a été obtenue à partir de 12 images sur 18 de 90 secondes prises avec le réducteur de focale entre le foyer du Skywatcher et la SPC 900 NC couleur. Les cirrus sont apparus en cours de prise de vue, ce qui m'a fait rejeter 6 images. Ca vaudra aussi le coup de re-essayer en noir et blanc.

NGC 7640 (19/08/2015)

C'est la première fois que je tente cette galaxie. L'image a été obtenue à partir de 16 images en luminance de 300 secondes prises avec la caméra Starlight xpress trius sx-9 combinées aux images RVB prises sur 300 secondes en binning 2x2. J'ai du reprendre la collimation en début de soirée. Au laser, la collimation était parfaite, tandis que sur étoile, c'était pas bon du tout. Il semble que ce soit la position du secondaire qui n'aille pas, il est soir trop loin du primaire, soit trop près du porte oculaire.