Lune

 

 

 

Au foyer du 115 / 900

Le capteur de la web cam étant très petit (4x3 mm), le champ couvert est bien plus petit que la surface de la lune (environ 15' x 11'). 

La lune en entier

Pour couvrir toute la surface de la lune, il faut donc réaliser plusieurs images qu'il faut ensuite assembler.

Pour cela, la première chose à faire consiste à désactiver la balance automatique des couleurs et la vitesse d'obturation automatique. Je réalise les différentes images en prenant garde à couvrir l'intégralité de la surface.

Pour les images, je travaille à une résolution de 1280x960 pixels. Enfin, j'assemble les images avec un petit programme que j'ai développé.

Et quand on oublie la balance automatique des couleurs...

Les raccords deviennent visibles lorsque l'on oublie de désactiver la balance automatique des couleurs. Avant d'assembler les images, je change la taille du support sous PSP pour enlever environ 20 pixels sur tout le tour. Le bord des images brutes présente un manque de résolution qui se voit lorsque les images sont assemblées. On peut aussi utiliser PSP, mais le calage des images les unes par rapport aux autres n'est pas évident comme on peut le voir ici.

Cherchez Saturne

J'ai eu la chance d'observer une occultation de Saturne par la lune. Pour que Saturne ressorte, j'ai fait deux images à des expositions différentes.

La lune au Skywatcher (19/03/2005)

J'ai changé de technique pour réaliser cette image. Au lieu de réaliser plusieurs images pour couvrir la surface de la lune, j'ai réalisé des vidéo de 3s à raison de 15 images par seconde. La résolution de chaque vidéo est de 640x480 pixels. La couverture de l'intégralité de la surface a nécessité 20 films soit un volume total de 400 Mo de vidéos. J'ai ensuite extrait les 45 images de chaque vidéo pour n'en conserver les 32 meilleures dont j'ai réalisé la moyenne à partir de mon programme (AddMoy). Les images ont ensuite été retaillées à 630x470 pixels pour éliminer les bords et recombinées avec AddMoy. Et voila.

Encore la lune au Skywatcher (07/04/2006)

Pour encore améliorer le résultat, j'ai réalisé 16 vidéos de 60s à raison de 5 images par secondes. Pour ne pas avoir de manques, je n'ai utilisé qu'un seul des déplacements du télescope à la fois. Après avoir extrait les images de chaque vidéo prises en mode raw, j'ai utilisé le programme qui trie les images par niveau de qualité et extrait les 50 meilleures. Chaque image a été ensuite durcie en utilisant le programme traitement. Une de ces images a ensuite été traité 3 fois avec l'opération flou de PSP. J'ai alors utilisé le programme AddMoy en commençant par ouvrir l'image flou pour procéder à l'addition des autres images. Enfin, les 16 images résultantes ont été rassemblée en utilisant AddMoy version 5.

Gros plan au Skywatcher : le mur droit (07/04/2006)

Pour cette image, j'ai intercalé une lentille de Barlow entre la web cam et le télescope. La vidéo de 60s a été capturée à 5 images par secondes. La méthode de traitement est la même que celle décrite au dessus.

Gros plan au Skywatcher : Ptolémée & Cie (07/04/2006)

La méthode est la même que celle décrite au dessus. Je pense pouvoir faire nettement mieux qu'au dessus. Pour cela, il faudra que j'utilise 2 lentilles de Barlow au lieu d'une et avoir encore moins de turbulence qui était légère ce soir la.

Gros plan au Skywatcher : ??? (07/04/2006)

J'ai trouvé cette zone intéressante à photographier. La méthode est la même que celle décrite au dessus. Au foyer, je perds une partie de la résolution théorique de télescope. Avec une seule lentille de Barlow, j'atteins tout juste la résolution du télescope avec 0,43" par pixel, à condition de filmer en mode raw. Enfin, avec 2 lentilles de Barlow, je pourrais obtenir des images optimales avec 0,17" par pixel, à condition que l'air soit très très stable.

 

Vue d'ensemble : (19/01/2007)

J'ai essayé ma lunette Orion de 400 mm de focale avec le réducteur. En gros, la focale descend à 250 mm, ce qui donne un champ de 49' par 37'. Ca devrait donner des choses intéressantes en ciel profond sur les grands objets. Cette image m'a permis de remonter à la focale en utilisant le réducteur. Les vidéos de 1 minute à 5 images par seconde ont été faites sans suivi. De ce fait, il n'est pas possible d'additionner plus de 25 images à cause de la rotation du champ.

Quand la lune et Saturne .... : (22/05/2007)

L'image est extraite d'une vidéo réalisée au foyer de la lunette Orion de 400 mm de focale, quelques instant après que Saturne soit sortie de derrière la Lune. Je n'ai pas pu enregistrer l'émersion car la première vidéo était réalisée avec une surexposition insuffisante de sorte que Saturne était à peine visible.

Test caméra DSI III : (13/08/2009)

J'ai essayé la caméra DSI III sur la lune au foyer du Skywatcher. 2 séries de 40 images ont été prises pour couvrir la surface de la lune. après addition des images des 2 séries, les images résultantes ont été combinées pour donner l'image en lien. Pour le traitement, une racine carrée de l'intensité a été utilisée pour faire ressortir les zones les plus sombres.

Nouveau test caméra DSI III : (22/08/2013)

Pour cette image, 4 séries de 51 images ont été prises pour couvrir la surface de la lune au foyer du Skywatcher avec la caméra DSI III. Après traitement des 4 séries d'images, 4 images bitmap ont été assemblées avec un programme que j'ai redéveloppé à cette occasion. Outre le recalage des images en position, le programme évalue et corrige les différences de teintes des 2 images assemblées. Ce soir là, j'ai tenté aussi des images à plus fort grossissement avec la caméra i-nova, mais la turbulence était trop forte pour que les vidéos soient exploitables.

Encore avec la caméra DSI III : (29/08/2013)

Ce soir là, pas moyen de grossir plus, troop de turbulence.

Avec la caméra iNova PLA Mx : (25/07/2015)

Même technique que pour certaines images du soleil, à savoir que la mosaïque de 12 images est obtenue à partir de vidéos prises au foyer de la lunette 100/900. Un filtre rouge et un filtre de rejet des UV et des IR sont installés sur la caméra.

et quelques détails avec la caméra iNova PLA Mx : (25/07/2015)

Toujours la même technique que pour certaines images du soleil, à savoir que les images sont obtenues à partir de vidéos prises derrière une lentille de barlow x2 et un tube de tirage long avec la lunette 100/900. Un filtre rouge et un filtre de rejet des UV et des IR sont installés sur la caméra.

et quelques détails avec la caméra iNova PLA Mx : (25/07/2015)

La résolution est assez faible à cause du faible diamètre de la lunette et de la turbulence due au fait que l'imagerie est faite à partir de l'appartement. Malgré ça, on arrive quand même à voir des détails comme des sillons, ou des falaises.

et quelques détails avec la caméra iNova PLA Mx : (25/07/2015)

Reste à faire des essais avec le télescope et en plein air.