Nébuleuses planétaires

 

 

 

M1 (05/02/2011)

L'image de la nébuleuse du crabe a été obtenue au foyer du Skywatcher. Seulement 24  pauses de 60 secondes ont été réalisées avec la DSI III. Pour cette image, j'ai testé pour la première fois mon logiciel d'autoguidage qui tour sous seven. J'ai eu des soucis avec la mise en station, avec le logiciel de prise de vue de la caméra Meade et je pense que les corrections du logiciel d'autoguidage étaient trop moles.

M27 (22/08/2013)

L'image de la nébuleuse planétaire résulte de la moyenne de 42 images prises au foyer du Skywatcher avec la caméra DSI III. Le temps de pause est de 120 secondes et l'autoguidage est effectué avec une caméra i-nova au foyer d'une lunette 100/900. La tâche bleuté en haut vient de la correction du flat, une poussière a due se déplacer entre le moment ou les images on été faites et le lendemain, quand le flat a été effectué. J'ai fortement réduit l'agressivité de la correction de l'autoguidage. Auparavant, je sur-corrigeait. A noter que la lune était fortement présente ce soir là.

M57 (06/07/2013)

Des poses de 2 minutes ont été faites pour l'acquisition de cette image. L'autoguidage laisse encore un peu à désirer. Un correcteur de coma a été ajusté devant la caméra. 19 images ont été combinées pour obtenir cette image. La petite galaxie située à côté de M57 n'est pas visible sans saturer la luminosité de la nébuleuse planétaire. J'ai choisi un traitement qui privilégie la nébuleuse.

M57 (03/08/2016)

Des poses de 2 secondes ont été faites pour l'acquisition de cette image, avec la caméra PLA-Mx au foyer du télescope Skywatcher. Sur les 600 images de la vidéo, les 300 meilleures sont combinées. On voit tout de suite des structures ressortir de la surface de l'anneau. A 2 secondes, on minimise les effets de la turbulence, donc plus de détails ressortent. L'effet du bruit des images ets atténué par le nombre d'images.

M76 (27/09/2014)

J'ai refait une image de cette nébuleuse planétaire directement au foyer du Skywatcher. 32 images de 120 secondes ont été obtenues avec la caméra starlight SX9 derrière filtre neutre puis 8 poses derrière les filtres R,V et B en binning 2x2. Les "anses" de la nébuleuse sont bien visibles.

M97 (06/05/2005)

L'image de la nébuleuse du hibou a été obtenue en utilisant le réducteur de focale avec le Skywatcher et une SPC900NC. 23 pauses de 90 secondes ont été réalisées. L'image révèle également la présence de 2 petites galaxies. Les images précédentes de la nébuleuses ont été obtenues avec la motorisation initiale du Skywatcher, qui ne permettait pas des pauses de plus de 30 secondes. La mise à jour GOTO, avec ces moteurs plus précis permet d'accroître le temps d'exposition.

NGC 40 (27/09/2014)

L'image de la nébuleuse planétaire de NGC 40 résulte de l'addition de 32 images de 60 secondes à l'aide de la Starlight Express derrière filtre neutre et 8 images par filtre en binning 2x2 pour le RVB. j'ai utilisé des darks mais pas de flat. La couleur m'a donné beaucoup de mal tant le rouge est puissant.

NGC 2392 (15/12/2006)

L'image de la nébuleuse planétaire du clown aussi de l'eskimo résulte de l'addition de 13 images de 15 secondes à l'aide de la SPC 900 NC modifiée. Les petites nébuleuses planétaires de magnitude "élevées" sont assez faciles à photographier. Bien que peu lumineuses, leur faible surface permet un temps de pauses court. Les détails de la nébuleuse ne ressortent pas beaucoup. Ici, les dimensions en pixels de l'image en lien ont été multipliées par 4 avant addition, la taille de l'image a restaurée après traitement. A gauche, l'image est extraite de l'image finale.

NGC 2438 (10/03/2007)

L'image de la nébuleuse planétaire résulte de l'addition de 26 images de 30 secondes à l'aide de la SPC 900 NC modifiée au foyer du Skywatcher. La nébuleuse est située dans l'amas ouvert M46. Le traitement comprend l'enlèvement des points chauds, l'augmentation d'un facteur 4 de la taille des images brutes. Après addition, le flou Gaussien complet de rayon 2,5 est suivi d'une diminution d'un facteur 4 de la taille des images pour revenir à la taille initiale. Enfin, un traitement de type racine carrée ou logarithme a permis de rehausser les zones de faible luminosité.

NGC 6058 (27/08/2007)

L'image de la nébuleuse planétaire résulte de l'addition de 43 images de 30  secondes. Les prises de vue sont faites à l'aide de la DSI III au foyer du Skywatcher. La nébuleuse ne mesure que quelques secondes d'arc (25" x 20") et est peu lumineuse. Les cirrus ont fortement perturbé la prise de vue.

NGC 6210 (27/08/2007)

L'image de la nébuleuse planétaire résulte de l'addition de 33 images de 4  secondes. Les prises de vue sont faites à l'aide de la SPC 900 NC modifiée au foyer du Skywatcher. Les images ont été multipliées par 4 avant addition. L'image à gauche a été divisée par 2 et retaillée dans l'image complète. La taille de l'image finale en lien a été restaurée.

NGC 6543 (04/08/2007)

L'essai précédent avait été tenté au RAP. Du fait des mauvaises conditions météo, seules 3 images avaient servi à l'addition. J'ai enfin re-tenté ma chance. L'image de la nébuleuse planétaire résulte de l'addition de 3 des 31 images de 2  secondes. Pour ces 3 images, j'ai utilisé les intensités au voisinage de la distribution des intensités de chaque pixel. Les prises de vue sont faites à l'aide de la SPC 900 NC modifiée au foyer du Skywatcher. Les images ont été multipliées par 4 avant addition. J'ai effectué une racine carrée sur l'addition. La taille de l'image finale en lien a été restaurée.

NGC 6772 (07/08/2016)

Cette nébuleuse de magnitude 13-14 (?) a été prise en photo en utilisant la caméra Starlight SX9 au foyer du Skywatcher avec roue à filtres. 32 poses en luminance et 4 poses par couleur en binning x2 ont été effectuées pour construire cette image en LRGB. Pour équilibrer les couleurs, le soft fait une analyse statistique de la couleur des étoiles et équilibre les 3 couches pour qu'en moyenne les étoiles soient blanches.

NGC 6781 (31/07/2011)

Cette nébuleuse de magnitude 12 a été prise en photo en utilisant la caméra DSI au foyer du Skywatcher. Afin de pouvoir la faire ressortir, des poses de 120 secondes ont été réalisés. L'autoguidage à l'aide d'une lunette 100/900 a permis de corriger les défauts de la monture. Pour le traitement, 40 images sur 50 prises ont été exploitées. Les 10 images rejetées étaient altérées par la condensation sur le miroir secondaire et mon intervention pour brancher le chauffage.

NGC 6804 (17/08/2012)

Cette nébuleuse de magnitude 13 a été prise en photo en utilisant la caméra DSI au foyer du Skywatcher. 50 poses de 60 secondes ont été réalisées, ce qui suffit pour la faire ressortir car son diamètre n'est que d'une minute d'arc. L'autoguidage à l'aide d'une lunette 100/900 a permis de corriger les défauts de la monture.

NGC 6826 (08/08/2005)

L'image de la nébuleuse "Blink Nebula" a été obtenue au foyer du Skywatcher. Pour ce nouvel essai, j'ai additionné 32 images de 10 secondes. Avant addition, je multiplie les dimensions des images brutes par 4. L'image à gauche a été retaillée dans l'image résultant de l'addition. L'image en lien à la taille d'origine.

NGC 6905 (17/08/2012)

Cette nébuleuse de magnitude 12 a été prise en photo en utilisant la caméra DSI au foyer du Skywatcher. 50 poses de 60 secondes ont été réalisées, ce qui suffit pour la faire ressortir car son diamètre n'est que d'une minute d'arc. L'autoguidage à l'aide d'une lunette 100/900 a permis de corriger les défauts de la monture. Par contre, le vent s'est levé et les rafales ont fortement dégradé les images. On devine des extensions faibles de part et d'autre de la nébuleuse.

NGC 7008 (22/08/2017)

Cette nébuleuse a été prise en photo en utilisant la Starlight xpress SX9, derrière une roue à filtres au foyer du Skywatcher. 24 poses de 60 secondes ont été réalisées en luminance. 8 images ont été faites en mode binning 2x2 par couleur.

NGC 7009 (04/08/2007)

L'image de la nébuleuse "Saturne" a été obtenue au foyer du Skywatcher. 5 des 35 pauses de 5 secondes ont été utilisées après une sélection de type médiane. La nébuleuse est suffisamment lumineuse pour permettre une prise de vue à 2400 mm de focale. Encore faut il qu'il n'y ait pas de vent, ce qui n'était pas le cas ce soir là. Il s'agit donc d'images prises au foyer du Skywatcher avec la SPC 900 NC couleur. La taille des images a été multipliée par 4 avant addition. J'ai restauré la taille originale après addition. L'image de gauche est extraite de l'image de taille double.

NGC 7027 (14/07/2007)

L'image de cette nébuleuse planétaire a été obtenue au foyer du Skywatcher. 30 pauses de seulement 2 secondes ont été réalisées. La nébuleuse est encore plus lumineuses que les précédentes. Cette fois, elle est tellement petite que même sur l'image, on pourrait croire qu'il s'agit en fait d'une étoile.

NGC 7048 (25/10/2008)

L'image de cette nébuleuse a été obtenue avec le Skywatcher, derrière le réducteur de focale. 14 pauses de 60 secondes ont été réalisées. L'image précédente était prise au foyer, donc moins exposée mais plus grossie.

NGC 7094 (19/08/2017)

L'image de cette nébuleuse a été obtenue avec le Skywatcher à partir de 32 images en luminance de 60secondes. Pour la couleur, 8 images de 60 secondes par couleur en mode binning sont utilisées. Le temps de pause est un peu court.

NGC 7293 (29/08/2013)

L'image de la nébuleuse "Hélix" a été obtenue au foyer du Skywatcher. 70 pauses de 120 secondes ont été réalisées. J'ai utilisé la lunette 100/900 pour autoguider. Je n'ai eu aucun problème de suivi sur les 2 minutes de chaque pause. Cette nébuleuse planétaire est l'une des plus grandes du ciel. Elle est particulièrement difficile à photographier à cause de sa faible hauteur au dessus de l'horizon.

NGC 7662 (04/08/2007)

L'image de la nébuleuse "de la boule de neige bleue" a été obtenue au foyer du Skywatcher. 33 pauses de 8 secondes ont été réalisées. Après tri des intensités de chaque pixel, j'ai utilisé les intensités de 5 images, autrement dit, j'ai exclu les 14 intensités les plus fortes et les 14 intensités les plus faibles. Comme pour les autres petites nébuleuses planétaires, la taille des images est multipliée par 4 avant addition. L'effet de pixelisation disparaît pendant l'addition. Après traitement final (racine carrée), l'image de gauche est extraite d'une image dont la taille était le double de l'originale. Celle en lien a la taille d'origine.